Alain PEDRONO – peintre

S’il choisit dès son plus jeune âge la peinture figurative, ce n’est en aucun cas dans le but de reproduire servilement la réalité et ses toiles sont avant tout, selon le précepte de Maurice Denis « une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblées. »

Comme l’analyse Francis Parent, « ce jeu subtil entre couleurs, matières, gestes, formes et fond, pourrait très bien se poursuivre jusqu’aux jeux gratuits permis par l’art complètement abstrait. Seulement fortement enraciné au fond de lui, Pédrono possède un besoin irréductible de communiquer, de communiquer du sens, malgré l’apparence occlusive de ses images. Et ce besoin, seule la représentation figurative, avec toute la richesse de ses codes, est capable de le satisfaire. »
Lire l’intégralité de l’article de Francis Parent critique d’art, membre de l’AIAC.
Alain Pédrono nait le 27 mars 1951 dans l’Essonne et fait ses études au lycée de Montgeron. Il entre en 1972 à l’école Nationale Supérieure des Beaux-Arts  de Paris,  puis à la faculté d’Arts plastiques de Paris I Saint-Charles. Il rencontre la même année celle qui deviendra sa femme. De cette passion folle naîtra en juillet 1985 une fille, Laure, alors que l’artiste prépare plusieurs expositions à Paris et aux Etats-Unis.
Alain Pédrono travaille sans relâche, de jour comme de nuit, tant à Paris que dans l’Orne où le couple a acheté une petite maison. A partir de 1983, il exploite dans ses peintures des diapositives qu’il prend lui-même en les projetant sur la toile. S’il utilise beaucoup l’aérographe les premières années, il l’abandonne dès 1986 pour soigner d’avantage la matière de ses fonds et leur transparence.
Pour le Pédrono de la maturité, le travail préparatoire sur les fonds est absolument essentiel. Il recourt à cet égard à de larges brosses préalablement découpées comme un grand peigne, puis applique alternativement plusieurs couches de gomme réserve et d’acrylique pour obtenir le maximum de transparence, la forme se dissolvant alors dans le fond.
Il meurt brutalement le 14 avril 1999, à l’âge de 48 ans, sans avoir pu donner toutes les réponses aux problèmes picturaux qu’il se posait.

EXPOSITIONS PERSONNELLES
1976 Le Tourtourt, Paris
1979 Centre Maurice Ravel, Paris
1983 Hôtel Nikko, Paris, Galerie du Centre, Paris
1985 Château de Tessé La Madeleine, Orne
Galerie du Centre, Paris1987 Galerie Phyllis Jacobson, Los Angeles,
Galerie Guy Pieters, Knokke-Zoute
1988 Galerie du Centre, Paris  Galerie Art Impact, Gordes
1989 Galerie Guy Pieters, Knokke-Zoute
Galerie Cupillard, Saint-Tropez
1990 Galerie l’entrée des Artistes, Barbizon Galerie M. Bourcy, Toulouse
C. Guilbert et P. Richard, St Denis, La Réunion
1991 Galerie Liehrmann, Liège Galerie Liliane François, Paris
Galerie Guy Pieters, Knokke-Zoute
1993 Galerie l’entrée des Artistes, Barbizon*
1994 Galerie Liliane François, Paris
1996 Galerie Liehrmann, Liège
1999 Galerie Grand Cerf, Paris (posthume)

EXPOSITIONS COLLECTIVES
1974 Jeune peinture, Paris, Salon de Montrouge
1983 Figuration critique, Paris
1984 Centre Culturel et Artistique, Montrouge, Figuration critique, Paris
Art Expo, New York, Art Expo, Dallas
1985 Figuration Critique, Grand-Palais, Paris,
Art Expo, New York, Art Expo, Los Angeles, Salon de Vitry
1986 Figuration Critique, Grand-Palais, Paris,
Art Expo, New York, Hessen Huis, Anvers, Festival d’Art Contemporain, Chamalières, I.C.A.F. de Londres, Galerie du Centre, Paris
1987 Art Expo, New York, Art Expo, Los Angeles, Figuration Critique, Grand-Palais, Paris “L’Art et la Ville” Galerie du Centre, Paris, Musée des Beaux-Arts, Carcassonne,
Linéart, Gand
1988 Galerie Magna, New-York, Galerie Schèmes, Lille, Art pour la Ville, Institut Curie, École des Beaux-Arts, Paris, Linéart, Gand, Art Expo, New York, Art Expo, Los Angeles
1989 Linéart, Gand, Journées des Arts, Liège, Art Expo, New York, Art Expo, Los Angeles
1990 Galerie Façade, Paris, Galerie Liliane François, Paris
2012 Collectif des Arts, Lycée Decour, Paris

Vous pouvez voir l’ensemble des peintures de Alain PEDRONO en accédant à son site internet: www.pedrono.org